Le fil

Simone de Beauvoir

Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir (1958) 

Ce livre raconte les vingt premières années de SdB. Elle y raconte son amour des livres, sa découverte du poids de la solitude, son émancipation des dogmes, sa rencontre avec Sartre et son amitié avec Zaza, qui la marquera à vie.

Il y a certains livres qui paraissent froids à leur première lecture. Lorsque j’ai essayé de lire ce livre pour la première fois, j’ai vite abandonné. Un à deux mois plus tard, j’ai essayé de nouveau. Ce n’était plus le  même, chaque mot semblait adapté à mon oreille et à ma vie. Il y a certains livres qui doivent se lire à un moment x de notre existence. De aigres, les phrases deviennent suaves et se mettent à chanter  en nous guidant dans nos choix, et en nous rassurant quant à notre manière de voir les choses. Ce livre est une bible, une ode à la connaissance et à l’envie de découvrir le monde.

Publicités
Cette entrée a été publiée le avril 21, 2011 à 11:24 . Elle est classée dans Arts et Culture et taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :